25 février 2016

Face à la problématique des droits des travailleurs détachés et la lutte contre le dumping social et fiscal, la commissaire européenne Marianne Thyssen présentera une proposition de réforme de la directive de 1996, qui régule le travail détaché dans l'Union. Eric Woerth, Secrétaire général des Républicains, accueille positivement cette annonce et réaffirme son souhait de voir enfin appliquer le principe qu' « à travail égal, le salaire doit être égal sur un même lieu de travail ».

Face au manque crucial de coopération entre les États européens, il est urgent de faire de la lutte contre la fraude au détachement, une priorité des services du ministère du Travail. Un travailleur détaché sur quatre, selon le ministère (soit 80 000 personnes), n'est toujours pas déclaré par son entreprise. La situation n'est plus tenable.

Les nombreux abus engendrés par le travail détaché et la concurrence déloyale, sont au cœur des préoccupations des Républicains qui aspirent à un traitement équitable avec les travailleurs Français. Pour le mouvement, le salarié détaché doit avoir le même coût pour l'employeur français, quel que soit son pays d'origine au sein de l'Union Européenne. Cette révision de la directive promet également de fixer une durée du détachement maximale, ce qui correspond aux attentes des Républicains.

Eric Woerth insiste sur le fait que « nous ne pouvons pas continuer à accepter un différentiel de compétitivité entre les pays européens. La France accueille 300 000 travailleurs détachés aujourd'hui. Il faut lutter contre un système qui organise une concurrence déloyale de façon légale, en optimisant le coût du travail dans notre pays ».

Le secrétaire général des Républicains plaide pour que « l'on institue un mécanisme de sur-cotisation en renégociant les règles européennes. C'est pourquoi, nous souhaitons que le texte proposé par Marianne Thyssen obtienne une majorité au collège des commissaires européens ». Avancer sur ce sujet, comme le proposent Les Républicains, c'est réformer profondément notre système européen.

Eric WOERTH
Secrétaire général en charge du projet
Député de l'Oise

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains