11 janvier 2017

L'épidémie de grippe qui traverse la France inquiète Rémi Delatte, le député-maire Les Républicains de Saint-Apollinaire (Côte d'Or). Pour lui, la « situation est préoccupante ».

« Alors que le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint, malgré le professionnalisme et la disponibilité des équipes soignantes, on déplore de lourds dysfonctionnement au niveau des urgences qui sont saturées », déplore Rémi Delatte préoccupé par la prise en charge des personnes âgées et, au-delà, de l'organisation hospitalière dans sa globalité.

Et Rémi Delatte de souligner « l'échec de la politique de Gouvernement », pointant en particulier l'absence de coopération entre le public et le privé, le « manque d'anticipation et d'organisation dû au fait que l'on ne donne pas suffisamment de moyens aux hôpitaux privés, le manque de considération pour la médecine de ville qui soulagerait l'activité hospitalière » et une prévention vaccinale « beaucoup trop faible ».

Mais surtout, Rémi Delatte estime que le Gouvernement et en particulier la ministre de la Santé, Marisol Touraine, suite aux alertes de Santé publique France « n'a pas anticipé une prise en charge à la hauteur de l'enjeu sanitaire ».

Au micro de LCP, Rémi Delatte a également proposé que l'Etat soit, en matière de prévention et de vaccination, « beaucoup plus incitatif, notamment pour les soignants ».

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains