29 mars 2016

Tout d’abord, au moment où Pôle Emploi vient de publier une nouvelle hausse significative du nombre de demandeurs d’emploi en France, les membres du Bureau Politique des Républicains ont rappelé que la première des priorités devait être de conduire une autre politique pour mettre l’entreprise et l’emploi au cœur du projet économique d’alternance. Ils rappellent que dès demain, mercredi 30 mars, les Républicains présenteront, lors d’une journée de travail, les indispensables mesures d’économie sur la dépense publique pour baisser durablement la fiscalité des ménages et des entreprises dès 2017.

Lors de ce bureau politique consacré notamment à l’organisation de la Primaire et au calendrier des élections législatives, Les Républicains ont adopté les décisions suivantes.

En premier lieu, sur proposition adoptée à l’unanimité de la commission nationale d’organisation de la Primaire présidée par Thierry SOLERE, Les Républicains ont adopté deux précisions à la Charte de la Primaire :

-        la première adoptée à l’unanimité prévoit que, le cas échéant, le solde positif de la primaire serait affecté au compte de campagne du candidat qui aura emporté la Primaire ;

-        la seconde adopté par 76 voix contre 6 (et 1 abstention) prévoit que les élus qui parraineront un candidat à la Primaire devront déclarer souscrire aux valeurs républicaines de la droite et du centre, de la même manière que cela était, d’ores et déjà, prévu pour les électeurs qui participeront à la Primaire.

En second lieu, le Bureau Politique des Républicains s’est prononcé à l’unanimité moins une abstention, en faveur de la participation du Parti Chrétien-Démocrate à la Primaire de la droite et du centre. Dans les conditions qu’elle fixera elle-même, cette formation sera habilitée à présenter un candidat à la Primaire à la même date que les Républicains.

En troisième lieu, le Bureau politique a adopté à l’unanimité de ses 83 participants la résolution suivante présentée par Nicolas SARKOZY fixant la méthode et le calendrier des investitures législatives des Républicains :

1.         Conformément aux dispositions de l’article 44 des Statuts, le Bureau Politique habilite la Commission Nationale d’Investiture – présidée par Christian ESTROSI, dont la composition initiale a été fixée au printemps 2013 et confirmée le 2 février dernier – à établir la liste des candidats investis ou soutenus par le mouvement aux élections législatives de juin 2017.

2.         La Commission Nationale d’Investiture auditionnera toutes les fédérations avant le 30 juin 2016 et proposera l’investiture ou le soutien à un candidat dans toutes les circonscriptions où un consensus se dégagera. Pour les autres circonscriptions, elle reportera ses propositions après le second tour de la Primaire.

3.         Elle établira avant le 14 juillet 2016 la liste des candidats qu’elle propose d’investir ou de soutenir.

4.         Cette liste, une fois complétée postérieurement à la Primaire, sera soumise au Conseil national pour approbation.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains