16 février 2017

Bernard ACCOYER dénonce les propos d’Emmanuel MACRON qui a qualifié la colonisation française de "crime contre l'humanité" lors d'une interview en Algérie :

« Ces propos constituent une insulte à l’Histoire de France et à la mémoire de millions de Français.  Ils n’honorent pas le candidat à l’élection présidentielle qui fait le choix de la repentance plutôt que celui d’une lecture objective de notre histoire.

Une repentance, toujours agitée par la gauche et l’extrême-gauche, qui contribue malheureusement  largement à la défiance d’une partie des nouvelles générations envers leur pays. De tels propos ne peuvent qu’alimenter un mal-être identitaire et contribuer à fracturer notre cohésion nationale, ce que je déplore.   

De plus, cette accusation extrêmement grave de ‘crime contre l’humanité’ comporte une dimension juridique potentiellement très lourde vis-à-vis de l’Etat. M. MACRON devrait se rappeler que les mots ont un sens vis-à-vis de l’Histoire, des Français qui l’ont bâti mais aussi de l’Etat de droit qui est le nôtre. »

 

Bernard ACCOYER,
Secrétaire Général des Républicains
Député de Haute-Savoie

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains